Vous avez trois options pour votre 401k si vous quittez les Etats-Unis :

1. Retirer l’argent. Vous paierez 10% de pénalités et serez imposé sur l’ensemble de la somme aux Etats-Unis.

2. Laisser l’argent dans votre 401k. Votre argent grossira sans impôts et vous pourrez le retirer après 59 ans et demi sans pénalités. Vous paierez des impôts sur ce que vous retirez aux Etats-unis pas en France.

3. Faire un Rollover IRA. Une fois que vous quittez l’entreprise dans laquelle vous êtes, vous pouvez transformer votre 401k en IRA. L’intérêt est d’avoir accès à plus d’options en terme d’investissements et la possibilité, plus tard, de le transformer en Roth IRA. Votre argent grossira sans impôts et vous pourrez le retirer après 59 ans et demi sans pénalités. Vous paierez des impôts sur ce que vous retirez aux Etats-Unis pas en France.

Attention, certaines institutions financières limitent les possibilités d’investissements pour les non-résidents, voir vous demanderont de fermer vos comptes. Renseignez-vous avant de partir.

Dans la plupart des cas, vous devrez leur fournir un formulaire W-8 « Foreign Status Certification ».

En général, je conseille à mes clients de maximiser leur 401k ($19,000 pour 2019) s’ils/elles pensent rester aux Etats-unis plus de deux ou trois ans mais chaque situation est différente.

Vous pouvez m’envoyer vos commentaires et vos idées d’articles sur info@ouifinancial.com ou bloquer mon calendrier pour une première discussion gratuite.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *