La plupart de mes clients ont des comptes en France : livret A, LDD, PEL, PEA, Assurance vie etc. Lorsque je fais un bilan financier, je revois et optimise ces différents comptes avec eux. Faut-ils les garder, les fermer, les diminuer ? Pourquoi, comment, quelles sont les conséquences ? Il serait trop long de faire un article sur l’ensemble de ces comptes donc nous allons commencer par parler de l’assurance vie.

Tout d’abord, il ne faut pas confondre assurance vie en France et life insurance aux US. La traduction de life insurance est assurance décès en français. J’ai fait déjà fait plusieurs articles sur les life insurance aux États-Unis. Par exemple, https://ouifinancial.com/une-life-insurance-ca-sert-a-quoi

Une assurance vie est un compte défiscalisé qui suit certaines règles. Plutôt que de lister toutes les règles ici, je vous renvoie à cette page https://www.patrimea.com/fr/assurance-vie/fiscalite

Quelles sont les conséquences d’avoir une assurance vie en France lorsque l’on est résident américain ?

L’erreur que les Français font le plus souvent est de ne pas déclarer leur assurance vie au fisc américain ou de ne la déclarer que dans le FBAR. Il faut absolument déclarer votre assurance vie, et dans le FBAR, et dans votre déclaration de revenus. L’absence de déclaration de ces comptes est considérée comme de l’évasion fiscale et les pénalités peuvent être élevées… jusqu’à 100% de la somme !

Attention, l’assurance vie est traitée de manière particulière par l’IRS. Elle est considérée comme PFIC – passive foreign investment company dans la grande majorité des cas. Consultez un comptable (CPA) car la déclaration comme PFIC peut être compliquée.

Malheureusement, vous paierez des impôts sur les plus-values et dividendes de votre assurance vie ici aux US. Les comptes défiscalisés en France (PEA, Assurance vie, PEE etc) deviennent fiscalisés aux US.

Pour toutes ces raisons, le conseil que je donne à mes clients qui vont rester aux US plus de cinq ans est de diminuer leur assurance vie et de transférer l’argent aux US. D’autant que les retours sur investissements des assurances vie ne sont pas très bons. Cet argent pourra approvisionner des comptes défiscalisés ici et potentiellement rapporter plus.

N’hésitez pas à bloquer mon calendrier pour discuter de votre situation particulière.

Votre conseiller,

Guillaume

Similar Posts